Veronika décide de mourir

Livre

Coelho, Paulo

Edité par Anne Carrière. Paris - 2000

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Adulrério | Coelho, Paulo. Auteur

Adulrério

Livre | Coelho, Paulo. Auteur | Pergaminho. Rio de Janeiro (Brésil) | 2014

Adultère | Coelho, Paulo. Auteur

Adultère

Livre | Coelho, Paulo. Auteur | Flammarion. Paris | 2014

L' Alchimiste | Coelho, Paulo

L' Alchimiste

Livre | Coelho, Paulo | J'ai lu. Paris | 1996

L' alchimiste | Coelho, Paulo. Auteur

L' alchimiste

Musique audio | Coelho, Paulo. Auteur | Textivores | 2004

Aleph | Coelho, Paulo. Auteur

Aleph

Livre | Coelho, Paulo. Auteur | J'ai lu. Paris | 2011

Brida | Coelho, Paulo. Auteur

Brida

Livre | Coelho, Paulo. Auteur | Flammarion. Paris | 2010

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Eclore 4/5

    L’acceptation de son « moi » véritable, la liberté d’être ce qu’on est, le sens et la quête de la vie. S’accepter dans ce qu’on est et non comme l’extérieur voudrait qu’on soit, prendre des risques en s’affirmant, prendre des risques pour réaliser ses rêves. Dépasser ses peurs, accepter d’être traité de « fou » par les « normaux » quand on sort du cadre imposé. Vivre et non pas oublié de vivre. « L’amertume » des cœurs amenant à la dépression, au mal être que le médecin cherche à guérir auprès de ces malades qui ne le sont que parce qu’ils veulent l’être, afin de n’être pas confronté ni à la vie extérieure ni à soi-même ni aux autres. Veronika va appréhender ce monde de la folie, côtoyer ces patients, comprendre que pour se protéger certains se cachent leur propre vérité et réalité. Chacun va apprendre, avancer et s’influencer les uns les autres. Elle va prendre conscience de sa propre peur face à la mort, donc prendre conscience de sa propre vie, comprendre qu’elle est maître de sa vie, de son destin, de ses choix… Livre initiatique, portant une réflexion sur le « normal » et sur « l’anormal » (la folie) à travers une lecture simple, compréhensible, parfois mélancolique mais toujours positive. L'important « C'est ce que tu es et non ce qu'on fait de toi ».

    par Oriane Le 14 mai 2020 à 13:32