La Dévoration

Livre

Estienne d'Orves, Nicolas d'. Auteur

Edité par Albin Michel. Paris - 2014

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Les Derniers jours de Paris | Estienne d'Orves, Nicolas d'. Auteur

Les Derniers jours de Paris

Livre | Estienne d'Orves, Nicolas d'. Auteur | XO. Paris | 2009

L' Enfant du premier matin | Estienne d'Orves, Nicolas d'. Auteur

L' Enfant du premier matin

Livre | Estienne d'Orves, Nicolas d'. Auteur | XO. Paris | 2011

Les Fidélités successives | Estienne d'Orves, Nicolas d'. Auteur

Les Fidélités successives

Livre | Estienne d'Orves, Nicolas d'. Auteur | Albin Michel. Paris | 2012

La Gloire des maudits | Estienne d'Orves, Nicolas d'. Auteur

La Gloire des maudits

Livre | Estienne d'Orves, Nicolas d'. Auteur | Albin Michel. Paris | 2017

Le Silence et la fureur | Carter , Natalie. Auteur

Le Silence et la fureur

Livre | Carter , Natalie. Auteur | XO. Paris | 2018

Le Village de la fin du monde : rendez-vous à Bugarach | Estienne d'Orves, Nicolas d'. Auteur

Le Village de la fin du monde : rendez-vous à...

Livre | Estienne d'Orves, Nicolas d'. Auteur | Grasset. Paris | 2012

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Fatalité 3/5

    Puissant, dérangeant… tourmenté… « mordant »… sanglant… Malsain ? Perversité ? Fascination ? On peut se laisser envahir par un sentiment de malaise… mais l’humain n’est-il pas « ça »… cette part d’ombre qui n’en est pas une, qui est peut-être la véritable nature de ce que nous sommes intrinsèquement… la « dévoration » prend tout son sens dans la seconde partie du livre. Personnage entouré de femmes plutôt dominantes… sa grand-mère, sa mère, son éditrice, sa meilleure amie… et son père à qui il n’adresse plus la parole et qui sera à l’origine de sa « transformation ». L’histoire familiale, en parallèle du livre, (en l’occurrence cette famille de bourreaux de père en fils depuis 13 siècles) peut-elle être une prédestination d’un futur destin, d’une future construction psychologique ? Peut-on parler de prédestination ? Ce personnage, qui est déjà un prédateur à sa façon, va se fondre et « devenir » un personnage ayant réellement existé, parce qu’on lui demande de se renouveler et de devenir lui-même dans l’écriture… véritable nature ou déterminisme familial ?

    par Oriane Le 20 juillet 2020 à 13:39