Bakhita

Livre

Olmi, Véronique. Auteur

Edité par Albin Michel. Paris - 2017

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Bord de mer | Olmi, Véronique

Bord de mer

Livre | Olmi, Véronique | Actes Sud. Arles | 2002

Cet été-là | Olmi, Véronique. Auteur

Cet été-là

Livre | Olmi, Véronique. Auteur | Grasset. Paris | 2010

Les Evasions particulières | Olmi, Véronique. Auteur

Les Evasions particulières

Livre | Olmi, Véronique. Auteur | Albin Michel. Paris | 2020

J'aimais mieux quand c'était toi | Olmi, Véronique. Auteur

J'aimais mieux quand c'était toi

Livre | Olmi, Véronique. Auteur | Albin Michel. Paris | 2015

Nous étions faits pour être heureux | Olmi, Véronique. Auteur

Nous étions faits pour être heureux

Livre | Olmi, Véronique. Auteur | Albin Michel. Paris | 2012

La Nuit en vérité | Olmi, Véronique. Auteur

La Nuit en vérité

Livre | Olmi, Véronique. Auteur | Albin Michel. Paris | 2013

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Saisissant 4/5

    Bouleversant, oui… Saisissant, oui… Incroyable… oui… Tragique, oui… Quel destin ! C’est magnifique dans l’abject total. Où l’Humanité et la normalité s’effondre. Où l’ignominie des Hommes prend le pas sur tout. Où la barbarie est toujours prête à resurgir. Cette petite fille va survivre dans un premier temps à l’horreur de l’esclavagisme, à l’horreur de la cruauté, à l’horreur des pires violences qui vont hélas lui devenir familières. Elle va survivre alors qu’on lui vole son identité (elle en oubliera son véritable prénom), elle va survivre alors qu’on essaie de lui enlever sa joie de vivre, qu’elle ne devrait plus penser, plus espérer… Ce qui la sauvera sera l’amour infini, inconditionnel pour l’autre et les enfants en particulier (ayant supporté des visions terribles sur cette souffrance), ce qui la sauvera sera l’amour qu’elle portera jusqu’au bout pour sa mère, son père, sa sœur, (elle-même enlevée deux ans avant Bakhita), cet amour allié à sa force d’âme lui donneront la volonté de vivre, au-delà de tout. Son corps est détruit mais sa beauté, sa grandeur d’âme l’accompagnent et l’aideront jusqu’à la fin de sa vie à continuer, à résister, à affronter toutes les difficultés auxquelles elle sera en permanence confrontée. Lorsque, enfin, elle sortira des griffes de l’esclavage et arrivera en Italie comme servante, comme domestique… pour devenir ensuite religieuse, elle devra encore surmonter, dépasser et transformer la peur qu’elle insuffle aux autres par sa couleur de peau et l’incompréhension qu'elle suscite, en amour. Son empathie pour les plus faibles, les plus démunis, son humilité, sa bienveillance, son innocence, son amour des enfants, sa bonté universelle et inconditionnelle la fera traverser toutes les épreuves et l'amour qu'elle porte pour l'Humanité lui sera rendu. Elle restera malgré tout marquée à jamais, accompagnée par des rêves et des visions cauchemardesques, elle sera perturbée en permanence par les souffrances subies, par son manque aussi d’instruction et d’éducation. Et pourtant, Bakhita deviendra une sainte. « Elle voudrait leur dire comme la vie est rapide, ce n'est qu'une flèche, brûlante et fine, la vie est un seul rassemblement, furieux et miraculeux, on vit on aime et on perd ceux que l'on aime, alors on aime à nouveau et c'est toujours la même personne que l'on cherche à travers toutes les autres. Il n'y a qu'un seul amour. »

    par Oriane Le 21 février 2020 à 09:55