Le Voyage du canapé-lit

Livre

Jourde, Pierre. Auteur

Edité par Gallimard. Paris - 2019

Voir la collection «Blanche»

Autres documents dans la collection «Blanche»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Armistice | Bellanger, Aurélien. Auteur

Armistice

Livre | Bellanger, Aurélien. Auteur | Gallimard. Paris | 2018

Haïkus tout foutus | Jourde, Pierre. Auteur

Haïkus tout foutus

Livre | Jourde, Pierre. Auteur | Voix d'encre. Lyon | 2004

Le Maréchal absolu | Jourde, Pierre. Auteur

Le Maréchal absolu

Livre | Jourde, Pierre. Auteur | Gallimard. Paris | 2012

Paradis noirs | Jourde, Pierre. Auteur

Paradis noirs

Livre | Jourde, Pierre. Auteur | Gallimard. Paris | 2009

Pays perdu | Jourde, Pierre. Auteur

Pays perdu

Livre | Jourde, Pierre. Auteur | Pocket. Paris | 2005

La Première pierre | Jourde, Pierre. Auteur

La Première pierre

Livre | Jourde, Pierre. Auteur | Gallimard. Paris | 2013

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Thérapie 3/5

    Ce récit, évoquant ses souvenirs de jeunesse et de famille à travers le convoyage de ce fameux canapé-lit (avec son frère et sa belle-sœur), est parfois abracadabrant, parfois burlesque, parfois cocasse, parfois caustique, parfois acéré. Sa ressouvenance à travers de multiples anecdotes et son autodérision dissimulent ce regard désenchanté, désabusé peut-être, qu’il porte sur le monde, sur les Hommes, sur la société. On ressent de l'émotion, de la délicatesse et une grande affection lorsqu'il évoque sa mère en particulier (mal aimée par sa propre mère). Il porte en lui ce poids familial dont il est toujours difficile de se libérer. Ce qu'il tentera en étant, délibérément, en "décalage", en "déphasage" face aux événements et aux situations qu'il abordera. Première lecture de Pierre Jourde, que je découvre. Légèrement dans l’expectative suite à cette lecture, malgré un démarrage incisif. Il me faudra lire au moins un autre roman et mon choix se portera sur "Visages du double" ce thème m’intéressant particulièrement.

    par Oriane Le 30 octobre 2020 à 17:19