Le Coeur de l'Angleterre

Livre

Coe, Jonathan. Auteur

Edité par Gallimard. Paris - 2019

Voir la collection «Du monde entier»

Autres documents dans la collection «Du monde entier»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Bienvenue au club | Coe, Jonathan

Bienvenue au club

Livre | Coe, Jonathan | Gallimard. Paris | 2003

Le Cercle fermé | Coe, Jonathan. Auteur

Le Cercle fermé

Livre | Coe, Jonathan. Auteur | Gallimard. Paris | 2006

Désaccords parfaits | Coe, Jonathan. Auteur

Désaccords parfaits

Livre | Coe, Jonathan. Auteur | Gallimard. Paris | 2012

Expo 58 | Coe, Jonathan. Auteur

Expo 58

Livre | Coe, Jonathan. Auteur | Gallimard. Paris | 2014

La Femme du hasard | Coe, Jonathan. Auteur

La Femme du hasard

Livre | Coe, Jonathan. Auteur | Gallimard. Paris | 2007

Humphrey Bogart | Coe, Jonathan

Humphrey Bogart

Livre | Coe, Jonathan | Calmann-Lévy. Paris | 1992

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Excellent 4/5

    Humour british, roman très attachant et très intéressant. Description avec nuances, malice, de la classe moyenne anglaise dans la région de Birmingham, avant, pendant et après le Brexit. On comprend mieux, de l’intérieur, ce qui les a poussé à prendre cette décision et on comprend mieux la vision des Anglais… et ce que certains ont considéré comme une déroute… et ce, à travers l’histoire d’une famille britannique et la diversité des personnages. Découverte dans la dernière décennie des racines profondes de la déception de certains britanniques amenant au « non » à l’Europe. Eclairant, mélancolique parfois, très pertinent dans l’analyse de la situation parfois complexe, amusant, plein de recul face à cette crise intérieure… les politiques sont égratignés, leur inanité, leur imprévoyance, leur mauvaise gestion, leur incapacité à transformer la société, à réduire la fracture sociale… l’ironie est aussi présente… grâce à cet humour particulier anglais, même si une forme d’amertume est là, pas d’acrimonie… ce n’est jamais ni violent ni féroce… l’évocation des tensions et des rancœurs des « pours » et des « contres » est très subtile… Est aussi évoqué le « politiquement correct » qui fait qu’on ne peut plus rien dire et qui attise la colère, la haine parfois vis-à-vis de l’autre, de l’étranger… résurgence du nationalisme… la colère face à cette Europe qui brime, qui bloque au lieu d’ouvrir et d’équilibrer… Belle lecture, déliée, claire… c’est un réel plaisir de lire cet auteur.

    par Oriane Le 26 novembre 2019 à 13:33