Miss Peregrine et les enfants particuliers

Livre

Riggs, Ransom. Scénariste | Cassandra, Jean. Illustrateur

Edité par Bayard. Montrouge (92) - 2014

Voir la collection «BD kids»Voir la série «Miss Peregrine et les enfants particuliers [BD]»

Autres documents dans la collection «BD kids»Autres documents de la série «Miss Peregrine et les enfants particuliers [BD]»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

La Bibliothèque des âmes | Riggs, Ransom. Auteur

La Bibliothèque des âmes

Livre | Riggs, Ransom. Auteur | Bayard. Paris | 2016

La Carte des jours | Riggs, Ransom. Auteur

La Carte des jours

Livre | Riggs, Ransom. Auteur | Bayard. Paris | 2019

La Conférence des oiseaux | Riggs, Ransom. Auteur

La Conférence des oiseaux

Livre | Riggs, Ransom. Auteur | Bayard. Paris | 2020

Coup de ♥ : Une sombre prophétie menace le monde des particuliers et Noor est en première ligne dans la lutte contre ce désastre. Jacob et les enfants, quant à eux, s'arment de courage et partent à la recherche de mystérieux objet...

Hollow city | Riggs, Ransom. Scénariste

Hollow city

Livre | Riggs, Ransom. Scénariste | Bayard. Paris | 2017

Miss Peregrine et les enfants particuliers | Riggs, Ransom. Auteur

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Livre | Riggs, Ransom. Auteur | Bayard. Paris | 2012

Miss Peregrine et les enfants particuliers | Riggs, Ransom. Auteur

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Titre de série | Riggs, Ransom. Auteur

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Particulier 3/5

    Sur ma lancée concernant la découverte de BD d’un style inhabituel pour moi, j’ai été intriguée par la série des "Miss Peregrine". J’ai donc tenté le premier tome et je dois dire que la surprise fut agréable. Je me suis retrouvée dans un monde à la lisière de l’étrange. On bascule dans une boucle temporelle, entre le présent et la période de la seconde guerre mondiale, au milieu de quelques enfants dits "particuliers" et de leur protectrice. Le graphisme est accompli, les émotions et expressions des personnages sont très parlantes. Le passage aux couleurs nous permet de bien saisir les changements temporels. L’insertion de quelques photos en noir et blanc de cette époque, quelquefois dérangeantes, nous feraient-elles croire à cette réalité ? En tout cas cela peut nous faire réfléchir sur ce qu’est la dissemblance, la normalité, le bien, le mal… Il est évident qu'ayant mordu à l'hameçon, j’irai à la découverte de la suite de cette série.

    par Oriane Le 04 décembre 2020 à 10:48