Pensées pour moi-même

Livre

Marc-Aurèle

Edité par Garnier-Flammarion. Paris - 1964

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Bibliothèque classique idéale : de Homère à Marc Aurèle | Homère. Auteur

Bibliothèque classique idéale : de Homère à M...

Livre | Homère. Auteur | Belles Lettres. Paris | 2008

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • StoÏque 4/5

    Ses pensées peuvent nous aider à mieux vivre, à mieux se sentir, à essayer de faire la part des choses entre les événements sur lesquels nous pouvons agir et ceux sur lesquels nous ne pouvons rien. Marc-Aurèle évoque cette force supérieure qui dirige le monde, par le biais d’une chaîne de causalité, tout étant lié (on peut penser à l’effet papillon). A priori, il ne sert à rien de s’attrister face à l’inéluctable (la mort par ex.) ; en revanche et à l’inverse, s’attrister face à une situation qui aurait pu être évitée est compréhensible. Donc, que nous faudrait-il essayer d’atteindre sinon une forme de sérénité, de détachement (ce qui ne signifie pas indifférence) en tentant de ne pas se laisser troubler par la tristesse, l’angoisse face aux aléas de la vie, et surtout en tentant de relativiser, car tout est éphémère, les êtres comme les choses. L’âme prime sur le corps, car le corps se dégrade alors que l’âme peut continuer à se développer ; de plus la réflexion personnelle, la connaissance de soi donc des autres, aident à l’épanouissement personnel des individus, aident à l’améliorer, si marcher sur le chemin de la sagesse est, bien sûr, un choix. Atteindre la félicité, si tant est que cela soit possible dans un monde qui se dérègle de plus en plus et devient anxiogène, peut être possible grâce au stoïcisme, grâce à certaines capacités à développer, telles que l’honnêteté, la simplicité, la magnanimité, la justice équitable et égalitaire… ce qui n’empêche évidemment pas d’être ferme si cela s’avère nécessaire. Ses Pensées sont toujours d’actualité, ce qui pourrait nous faire croire que le monde moderne n’a finalement pas tant évolué sur le plan humain. Inventons-nous réellement aujourd’hui dans le domaine de la philosophie et/ou de la sagesse ! Il est surprenant de penser que ces maximes ont été écrites par un empereur romain ayant participé directement à moults guerres et à une époque où l’être humain n’avait aucune valeur ; cela peut sembler antinomique. Il a pourtant su garder, lorsqu’on lit son parcours, une attitude la plus juste possible face à ses ennemis. Il a vraiment mis en application ses préceptes. C’est une belle leçon ! Le "manuel d’Epictète" et les "Pensées pour moi-même" sont complémentaires.

    par Oriane Le 13 février 2021 à 14:39